Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
12 avril 2013 5 12 /04 /avril /2013 09:32

 

Conférence sur Tim Burton, le vendredi 26 avril à 20H30 à la salle des fêtes de la mairie de Lanobre, organisée en partenariat avec la médiathèque Départementale du Cantal.

 

 

affiche.jpg

 

La médiathèque municipale propose une conférence sur Tim Burton, animée par Christophe Champclaux en partenariat avec la Médiathèque Départementale du Cantal

Pour Tim Burton, Batman Returns (1992) ou Les Noces funèbres (2005) ne sont pas des films glauques.

Pour Tim Burton, un film glauque, c’est L’Arme fatale, où un flic descend 15 types en rigolant. Les squelettes, les chiens fantômes et les cadavres de mariées de Tim Burton ne sont pas méchants, ni même effrayants. Ils ont souvent plus de joie de vivre et de compassion que bien des vivants qui hantent la surface, des pantins odieux et ridicules obsédés par l’argent, le pouvoir et les conventions sociales.

Pour trouver les clés qui nous ouvrent les portes de l’univers de Tim Burton, nous évoquons son enfance et son adolescence étriquées dans une banlieue pavillonnaire de Burbank, aux portes de Los Angeles. Incidemment, c’est à Burbank que l’on trouve les studios Disney et Warner, les deux principaux futurs employeurs de Tim Burton.

Dès l’enfance, le cinéma et plus particulièrement le cinéma fantastique devient son principal moyen d’échapper une éducation puritaine.

A partir de Vincent (1982) le premier court métrage d’animation réalisé chez Disney, jusqu’à Frankenweenie deuxième version (2012), le cinéma de Tim Burton offre une série passionnante de visions éclatées d’une adolescence tortueuse, confrontée à des figures parentales franchement inquiétantes.

Avec Ed Wood (1994), son seul film « réaliste », il propose un hallucinant autoportrait en négatif. Quand à sa conception de l’avenir de l’humanité, c’est encore un adolescent-miroir qui nous la transmet, nous proposant à la fin de Mars Attacks (1996) de remplacer nos maisons par des tipis.

Tim Burton, chantre des joies libératrices de l’au-delà, mais également de la décroissance.

 

 

VENEZ NOMBREUX ET NOMBREUSES 

 


Partager cet article

Repost 0
Published by medialanobre
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Médiathèque municipale de Lanobre
  • Médiathèque municipale de Lanobre
  • : Activités et présentation de la médiathèque municipale de Lanobre
  • Contact

Recherche